En mai 2021, nous sommes tous les deux devenus moniteurs BATHYSMED® (en savoir plus sur nous). C’est le moment de vous présenter cette nouvelle approche de la plongée bien-être, orientée vers la sérénité, la relaxation, la santé et bâtie sur plusieurs essais cliniques.


La plongée bien-être BATHYSMED®… En quoi ça consiste ?

BATHYSMED®, c’est un protocole qui allie plongée sous-marine et techniques de sophrologie, de méditation pleine-conscience et d’entraînement mental. Il a pour objectif d’accompagner les plongeurs qui le souhaitent à la gestion du stress et vers la relaxation.


Comment est né BATHYSMED® ?

BATHYSMED®, c’est avant tout la rencontre de deux passionnés de plongée. Celle de Frédéric Bénéton, polytechnicien et cadre dans une grande banque française, et Vincent Meurice, Instructeur Régional FFESSM, sophrologue et préparateur mental de sportif de haut niveau. Les deux hommes réalisent que les études établies sur la plongée sous-marine ne se concentrent quasiment que sur ses dangers. Mais personne ou presque ne se penche sur ses bénéfices. Et encore moins d’un point de vue scientifique et médical, même si l’expression plongée bien-être commence à apparaître dans la communauté des plongeurs. Il n’existe au moment de leur rencontre et de leurs premiers échanges aucune preuve des bienfaits de la plongée dans la littérature scientifique. Or, et peu de personnes n’oseront le contredire : qu’est-ce que ça fait du bien, la plongée, en fait ! Les deux hommes décident donc d’explorer la plongée sous ce nouvel angle et de développer cette approche innovante. BATHYSMED® est né.

Très rapidement, ils élaborent un protocole et lancent un programme de recherche pour le tester cliniquement. Leur but : prouver scientifiquement les bienfaits de la plongée sur l’esprit, et notamment le stress.

Le premier essai clinique : DivStress

En 2015, l’étude DivStress, menée à Marseille, vise à comparer plusieurs groupes de personnes, sur le modèle des essais cliniques. Le groupe principal expérimente le protocole mis au point au cours de séances d’exercices réalisés en plongée subaquatique, et le groupe témoin pratique des activités sportives telles que le kayak ou l’escalade. Les premiers résultats sont très convaincants, avec un niveau de stress durablement diminué chez les membres du groupe plongée. La plongée subaquatique Bathysmed® a bel et bien des effets bénéfiques mesurables, et on peut commencer à parler de plongée bien-être en s’appuyant sur des preuves scientifiques.

La validation : DivHope

Les formations Pro Bathysmed - devenez un acteur de la plongée bien-être
Séance BATHYSMED. Source : bathysmed.fr

Les deux hommes, soutenus par la sphère médicale, décident de passer à la vitesse supérieure. Ils montent un deuxième essai clinique, de plus grande envergure et auprès de patients souffrant de pathologies avérées. DivHope inclue ainsi des victimes des attentats de Paris du 13 novembre 2015 souffrant de stress post-traumatique. Sur le même modèle, classique, deux groupes participeront. De la plongée bien-être pour les uns, des activités sportives variées (kayak, canyoning, équitation, randonnée,…) pour les autres. L’étude est réalisée en deux temps, en Guadeloupe et à Marseille, en inversant les deux groupes entre les deux phases.

Une nouvelle fois, on mesure et on prouve les bienfaits à court, moyen et long terme. En état de stress aigu au début de l’étude, 90 % des participants voient leurs indicateurs baisser en dessous du niveau de stress post-traumatique (selon le référentiel de mesure PCL5) à l’issu du stage.

Retrouvez le reportage La plongée bien-être au secours des victimes du terrorisme du Journal télévisé national de France 3, ou celui réalisé par la chaîne régionale Guadeloupe la 1ère en suivant ce lien.

La confirmation : Cognidive

Ce troisième essai clinique se construit dans la lignée de DivStress et DivHope. Mais cette fois, Cognidive recrute des blessés psychiques et physiques de l’Armée de Terre, et se déroule à Malte entre 2018 et 2019. Les résultats sont concluants, avec des militaires qui voient leur niveau de stress passer en-dessous de seuils critiques, et ce durablement (jusqu’à 3 mois.) Retrouvez le reportage Vétérans : une plongée pour oublier réalisé par France 3.


Comment ça marche, BATHYSMED® et la plongée bien-être ?

Ce programme de recherche a donc donné vie au protocole BATHYSMED®. Il est aujourd’hui accessible aux débutants comme aux confirmés, aux personnes désireuses de découvrir l’activité et de nouvelles expériences de plongée comme aux personnes souffrant de pathologies avérées.

Il existe 3 niveaux de formation, visant à éliminer le stress et/ou apprendre à le gérer.

Le niveau 1 BTY met l’accent sur le corps, en insistant sur le ressenti, la respiration ou la motricité. Le niveau 2 BTY se concentre sur l’esprit : conscience de son état mental, capacité de concentration ou apaisement psychique. Enfin, le niveau 3 BTY, se focalise sur l’équilibre entre le corps et l’esprit : gestion des différents états de stress, contemplation, …

Vous pouvez également demander à un moniteur BATHYSMED® de vous faire découvrir une version simplifiée du protocole lors d’une simple plongée découverte, le Discover BTY.

Les cartes de niveaux de plongée bien-être Bathysmed
Les trois cartes de niveaux BATHYSMED®

Quels sont les effets ?

Au cours des différentes études sur cette nouvelle approche de la plongée bien-être, plusieurs composantes physiologiques et psychologiques ont été relevées à différents intervalles (de l’immersion à plusieurs mois plus tard.)

Le réflexe d’immersion

Les mammifères, et l’homme notamment, possèdent un réflexe d’immersion. Dès que le visage est en contact avec de l’eau froide, le rythme cardiaque ralentit de 10 à 25% (bradycardie). Ainsi, le corps se relâche automatiquement en plongée. On assiste même à une cohérence cardiaque automatique, ayant un impact positif sur le système nerveux autonome. Vous pouvez retrouver plus d’informations sur la page Wikipedia correspondante.

Se concentrer sur ses propres bulles fait partie du programme BTY
Se concentrer sur ses propres bulles fait partie du programme BTY

Le contrôle de la ventilation

Par ailleurs, en raison de la pression de l’eau sur le corps et de la résistance du détendeur, le plongeur est dans l’obligation de reprendre le contrôle de sa ventilation. L’esprit se concentre ainsi sur cette tâche ordinairement réflexe. Et une respiration contrôlée a toujours un effet extrêmement fort contre le stress. C’est ce que cherchent à obtenir les principales techniques de relaxation pratiqués sur la terre ferme, ce qui n’est pas forcément facile à obtenir, notamment dans le cadre du stress aigu.

L’hypervigilance saine

De même, l’eau n’étant pas le milieu naturel de l’homme, son attention est spontanément captée à 100 %. C’est le cerveau reptilien qui intervient ici. Inconsciemment, il doit être vigilant pour ne pas se noyer, ne pas se perdre, reconnaître des visages recouverts par du matériel de plongée,… On peut appeler ce phénomène de l’hypervigilance saine.

Les sensations décuplées

Enfin, le phénomène d’apesanteur rencontré en immersion, tout comme l’effet de la pression sur le corps, sollicitent les propriorécepteurs, responsables du positionnement dans l’espace, et les récepteurs somesthésiques, à l’origine des sensations.


Et la plongée bien-être avec BATHYSMED, dans tout ça ?

La beauté des paysages sous-marins viennent renforcer la sensation de bien-être sous l'eau
La beauté des paysages sous-marins vient renforcer la sensation de bien-être sous l’eau

Le protocole BATHYSMED® utilise ainsi ces différents effets, en ajoutant les techniques de sophrologie, de méditation pleine-conscience et d’entraînement mental dans son programme de plongée bien-être. Concrètement, pour chaque niveau, les plongeurs se voient remettre des cours théoriques en e-learning. L’objectif est, entre autres, de mieux comprendre les mécanismes du stress pour une meilleure appréhension de ce denier. Ils effectuent par la suite 4 séances de sophrologie au calme. En parallèle, 4 plongées sont organisées dans les conditions les plus optimales et à faible profondeur, pendant lesquelles les techniques du protocole sont enseignées et pratiquées. L’objectif est notamment de permettre au plongeur de reproduire ces techniques au quotidien, au sec, ou même lors de ses futures plongées. En fin de formation, un QCM en ligne évalue les connaissances théoriques assimilées durant les cours d’e-learning.

A quoi ressemble une plongée BATHYSMED ?

Après un temps préparatoire à terre ou sur le bateau, vous êtes progressivement amené vers un état de relaxation. En surface et sous l’eau, vous suivez plusieurs ateliers. Contrôle de votre respiration. Utilisation de chacun de vos sens, l’un après l’autre. Concentration sur votre perception de l’environnement. Visualisation positive. Contemplation de la faune, de la flore et du relief. Redécouverte de votre motricité en pleine-conscience. Guidé par le moniteur, peu à peu, vous vous laissez aller grâce à l’enchaînement du programme en douceur.

Enfin, vous terminez la séance par une exploration du site de plongée, toujours accompagné de votre moniteur, en insistant sur la contemplation des paysages sous-marins.


La plongée bien-être, ça vous intéresse ?

Si cet article vous a plu et que vous souhaitez vous initier à cette pratique en Guadeloupe, n’hésitez pas à nous contacter pour organiser une plongée de découverte du programme ou même un niveau BTY. Si vous n’êtes pas en Guadeloupe, il existe de nombreux autres moniteurs certifiés BATHYSMED en France et dans le monde. Vous pouvez retrouver la liste en cliquant ici.

Seacret Dive

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *